Broker

Broker

Un Broker est une société de trading réglementée qui vous permet de passer vos ordres de bourse en vous connectant sur son site Internet, ou par l’intermédiaire d’un logiciel. C’est, en d’autres termes, un courtier. Il s’agit d’une entreprise ou d’une personne qui sert d’intermédiaire pour une opération financière entre deux parties, vous et le marché. L’activité de courtage est réglementée dans de nombreux pays, afin de protéger les intervenants sur le marché.

Les courtiers Forex se rémunèrent sur chaque transaction que vous réalisez chez eux, proportionnelle au montant de votre transaction. On appelle cela le markup, qui peut être fixe ou variable. Par exemple, un markup commun pour l’EUR/USD est de 2 pips. C’est-à-dire que pour une transaction de 10 000 euros que le trader exécute, le courtier Forex prendra une commission de 2 euros. Mais ces frais présentent de fortes disparités selon les brokers.

Le broker gère votre compte de trading. Il exécute vos ordres d’entrée et de sortie du marché. Vous ne pouvez trader sans lui, mais cela ne vous dispense pas d’être attentif aux services proposés. Votre broker doit avoir un accès direct aux marchés que vous voulez trader, sans intermédiaire entre le marché et lui. L’accès à la plateforme du broker doit être simple d’utilisation pour vous, même si cela s’apprend vite, essayez de trader dans votre langue ou celle que vous comprenez.

Dealing Desk et No Dealing Desk

Il existe deux grands types de mode de transaction de trading en bourse chez les brokers. Voyons lesquels.

Dealing Desk

Un broker « dealing desk », comme son nom l’indique, est un broker qui possède son propre « bureau de change ». Ce type de broker est aussi appelé « market maker », c’est-à-dire « créateur du marché ». Concrètement, cela signifie qu’au lieu de se contenter de couvrir fidèlement vos positions sur le marché du Forex (en passant par le biais du marché-interbancaire), le broker va assumer lui même vos transactions et décider comment les traiter : le broker joue lui même le rôle du marché.

Avantages

Comme vu plus haut, le broker est le créateur du marché. Il n’y a donc aucun intermédiaire. L’avantage est donc de taille car ces brokers vous offrent aucun temps de latence. Donc, lorsque le trader effectue son ordre celui ci est effectué en temps réel. Ce genre de broker peut donc être privilégié pour réaliser du trading sur les résultats de nouvelles économiques qui demande une grande rapidité d’exécution dans des périodes de grande volatilité (afin d’éviter le slippage). Les spreads sont fixes, les ordre stop sont garantis, et les market makers proposent généralement des bonus de bienvenue intéressants.

Inconvénients

La plupart du temps le broker va prendre une position contraire à la votre, puisque c’est lui qui réalise l’intermédiaire entre vous et le fournisseur de liquidités (la banque) : le broker devient donc votre contrepartie. Ce broker aura tendance à trader généralement à l’opposé des ordres qui lui sont incombés. Dans ce cas le broker gagnera si vous perdez, et perdra si vous gagnez. Il peut donc y avoir conflit d’intérêt. Les cotations peuvent (rarement) être erronées. Les stratégies de trading rapide comme le scalping ne sont pas autorisées.

No Dealing Desk

Un broker No Dealing Desk va passer fidèlement les ordres qui lui sont imposés par les traders à travers le marché-interbancaire. Ils achètent et vendent en temps réel, selon le choix de leur trader, à travers les banques avec lesquelles ils travaillent. C’est une solution plus transparente et le broker se rémunère uniquement sur les spreads.

On peut noter qu’il existe deux types de No Dealing Desk :

  • Les STP (Straight Through Processing) aussi appelés « purs brokers » passent les ordres à travers les banques. Ces brokers se rémunèrent grâce au spread. Spreads qui sont donc toujours variables.
  • Les ECN (Electronic Communications Network) qui agglomèrent les différentes positions demandées à l’instant T (entre les banques, les market maker et les traders) pour en tirer et proposer le meilleur spread possible. Leurs spreads sont donc toujours variables. Les brokers ECN ne se rémunèrent pas sur le spread mais sur une petite commission supplémentaire qu’il perçoivent.

Avantages

Ces brokers jouent la « transparence », les cotations sont exactes et les takeprofit et stoploss peuvent être placés à seulement 1 pip du marché. Les spreads sont faibles et il n’y a pas de conflit d’intérêt.

Inconvénients

Leur rôle d’intermédiaire peut parfois provoquer des « slippages » lorsque vous passez des ordres. En effet, il existe un temps d’inertie pour que votre ordre soit exécuté. Ces brokers sont donc généralement à éviter pour trader les nouvelles économiques en analyse fondamentale.

La comparaison des brokers en option binaire

Si vous pensez que le marché sur lequel s’effectuent les options binaires constitue une bonne opportunité pour vous, votre première démarche doit consister à sélectionner un courtier pour pouvoir faire vos opérations. Il faut par conséquent comparer les offres de services des différents courtiers pour choisir celui qui procure la prestation la plus avantageuse.

Il est nécessaire de faire un premier tri en vue d’éliminer tous les courtiers qui ne sont pas parfaitement fiables. Vous devez donc prendre connaissance des publications de l’Autorité des marchés financiers pour vérifier si une offre de service n’émane pas d’un courtier inscrit sur la liste des organismes auxquels il est interdit de proposer des services financiers à des investisseurs ou si l’AMF n’a pas été amenée à prendre une sanction financière contre les dirigeants d’une société de courtage dont l’offre vous semble intéressante. Il faut également vérifier si cette société n’a pas fait l’objet d’une mise en garde publiée par l’AMF.

Il faut aussi rejeter tout cabinet de courtage qui vous suggère de lui communiquer le numéro de votre carte bancaire ou de lui accorder un mandat lui donnant le pouvoir de faire du trading sur les options binaires pour votre compte. En effet, les courtiers qui font ce genre de suggestion sont rarement honnêtes et cherchent le plus souvent à escroquer leurs clients.

Une fois cette présélection effectuée, il faut comparer les services des courtiers qui vous semblent fiables. Il faut alors tenir compte des frais qui vous seront éventuellement réclamés pour chaque opération ainsi que des écarts apparaissant entre les prix que vous devez payer à chaque courtier pour les actifs cotés sur le marché et les cours de ces actifs. En effet, si vous devez payer à un courtier 50 € pour un actif dont le cours sur le marché s’élève à 49,50 €, les frais qui sont à votre charge s’élèvent à 0,50 €.

D’autre part, il est capital de vous faire une idée de la valeur des services offerts par chaque courtier en option binaire. Il est toujours préférable de sélectionner un courtier qui vous propose un compte de démonstration vous permettant de vous initier et de perfectionner vos méthodes avant de faire des opérations réelles sur une option binaire. De plus, il faut examiner la plate-forme de trading proposée par chaque courtier et évaluer sa commodité d’emploi, sa simplicité d’utilisation, son agrément, ses fonctionnalités et ses performances du point de vue technologique.

Le courtier doit aussi vous offrir un choix important d’actifs sous-jacents et des niveaux intéressants en ce qui concerne le pourcentage maximal de gains autorisés.

Sachez aussi que les formations proposées par chaque courtier sont tout à fait capitales.. En effet, toute opération sur les options binaires implique nécessairement une prise de risque qu’il faut évaluer en vue de faire le maximum de profits tout en ne prenant que des risques faibles. En conséquence, il faut sélectionner un courtier offrant une formation vous permettant d’avoir une connaissance approfondie des procédures à suivre pour porter un jugement pertinent sur les perspectives d’évolution de tout actif sous-jacent.

Le contenu de la formation doit notamment permettre de maîtriser parfaitement l’interprétation des informations économiques publiées et des graphiques représentant les tendances.Tenez compte enfin de l’assistance proposée par chaque courtier, surtout si vous êtes débutant. En effet, même si vous avez suivi sérieusement la formation et que vous vous êtes entraîné avec rigueur, vous n’êtes pas à l’abri d’une difficulté pour analyser un graphique et pour prendre une décision fiable. En conséquence, il est important de choisir un courtier vous permettant de bénéficier de l’intervention d’un conseiller compétent.